Le choix dans la date #1 : 6 éléments sur lesquels il fallait mettre le doigt.

Vous avez essayé de dater le tableau de Mme de Pompadour dans l’article précédent ? Voici les éléments de réponse.

Choix dans la date 1 - réponse - intro

Petit rappel informatif :

Concernant Madame de Pompadour :

  • Elle est née en 1721.
  • Elle devient la maîtresse du roi en 1745.
  • En 1751, elle cesse d’être la maîtresse du roi pour devenir son amie et conseillère.
  • Elle est morte en 1764.

Concernant le peintre Maurice-Quentin De la Tour :

  • Il naît en 1704.
  • Il connaît sa période de gloire de 1735 à 1773, 1780 au plus tard.
  • Il expose au salon de Versailles jusqu’en 1773.
  • Il meurt en 1788.

La fourchette chronologique de départ :

En fonction des connaissances établies sur les personnages, nous avions une fourchette chronologique comprise entre 1721 pour le plus tôt et 1773 pour le plus tard étant donné que le tableau est une commande pour une dame de la cour.

Pour une première fois, j’ai préféré circonscrire un peu pou faciliter la datation.

Le bilan de l’expérience ?

Le but du jeu était bien sûr d’apprendre à dater en fonction des éléments présents et/ou fournis par le tableau. C’est ce qu’on appelle la méthode de la datation relative. Bien évidement, d’un point de vu vulgarisateur, mon objectif était surtout d’accompagner des personnes pour saisir une méthode qu’ils pourront réutiliser par la suite.

Avec l’aveu éhonté qu’ils puissent à leur tour lutter contre les théories pseudo-scientifiques puisqu’ils seront capables de fournir une réflexion sur des éléments à dater.

Le but est aussi de passer un moment plus interactif avec ma communauté et de confronter également nos différentes manières de réfléchir. Ce qui est toujours intéressants.

Pour une première fois, plusieurs personnes se sont prêtées au jeu et ont déposé des commentaires. Je les remercie bien évidemment.

Chose intéressante, la réflexion sur les dates a su se nourrir par elle-même. Les personnes ont su vite corriger leurs erreurs, affiner leur propos et réduire la fourchette chronologique.

Au final, la fourchette a été réduite entre 1748 et 1757. C’est très proche de la datation officielle sur ce tableau. Il était possible de dater précisément la fin du tableau mais personne n’a trouvé. Peut-être que la réflexion était trop évidente ? Dîtes-moi ce que vous en avez pensé en commentaires, que l’on voit tout cela ensemble !

Sans plus tarder, voici donc la réponse en infographie maison de « qualitay supérieure » :

Le choix dans la date _ réponses #1


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas soutenir mon travail sur Tipeee.


7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sherardia Arvensis dit :

    Aaaah, l’exposition! Je n’y avais pas pensé du tout, bien joué 🙂

    J'aime

    1. Ardes dit :

      Eh oui !

      Parfois certains points sont si évidents qu’on ne cherche pas à les exploiter.

      Je pense que c’est aussi cela qui fait l’intérêt d’apprendre à dater par soi-même.

      En tout cas, les dates proposées étaient déjà bien encadrées. Ce qui prouve que même sans formation historique et sans labo, on est capable de faire de l’Histoire.

      N’est-ce pas fascinant au final ? 😀

      J'aime

  2. Alain Claverie dit :

    Le Salon du carré du Louvre de la saint Louis 1755 je l’avais mais comme je suis tombé dessus par hasard en faisant une recherche sur un élément du tableau n’ai pas trouvé fair-play de m’en servir. 🙂
    Par contre le Salon étant bisannuel, ne peut-on pas circonscrire la période de réalisation à 1753 – 1755 ?

    J'aime

    1. Ardes dit :

      La seule chose qu’on peut conclure pour votre dernière question, c’est que le tableau n’a pas été exposé en 1753.

      Le tableau peut très bien avoir été commencé avant ou après, la bisannualité du salon ne donne pas d’éléments permettant de juger ou de déterminer quoi que ce soit de plus. 😉

      Les faisceaux d’indices de mode et des livres sont plus probants en l’occurrence.

      Au plus tôt du plus tôt on ne pourra remonter avant 1748 mais on trouve le plus d’éléments sur l’année 1750.

      D’où la conclusion. 😉

      J'aime

  3. Nali dit :

    Je lis ici :
    https://mon18e.wordpress.com/analyse-doeuvre-maurice-quentin-delatour-portrait-de-la-marquise-de-pompadour-salon-de-1755/

    « Toujours au second plan, un paysage est encastré dans la boiserie. Il évoque les peintures flamandes à la mode à ce moment. Toutefois, aucune des peintures décrites dans l’inventaire[3] après décès de la marquise n’y parait correspondre. Ce paysage résulte donc vraisemblablement de l’imagination du pastelliste. »
    Zut, J’aimais bien l’idée d’y trouver Candide 🙂

    C’était amusant, et instructif. Suivant ?

    Aimé par 1 personne

    1. Ardes dit :

      Je réfléchis à en faire un autre mais pour le moment je n’ai pas encore de sujet précis.

      Vous voudriez voir un thème en particulier ? Encore un tableau ou bien tout autre chose ?

      Je pensais peut-être travailler sur une tapisserie du moyen âge ou bien sur une iconographie égyptienne. Mais il faut que je trouve quelque chose d’accessible.

      Peut-être que cela deviendra un événement mensuel ?

      J'aime

      1. Nali dit :

        L’avantage du Moyen Age c’est qu’on trouve les informations en français. Ce qui ne serait pas forcément le cas avec l’Égypte, par exemple. Bien que …
        Ensuite, pour ma part je suis trop mauvais en histoire pour simplement avoir une idée pertinente 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.