[Négationnisme 0] – Que faire quand on reçoit des propos négationnistes ?

Il y a de cela quelques mois, on m’a transmis un document négationniste en me demandant mon aide face à celui-ci. Il me fallait donc prendre une décision. Allais-je traiter ce document ou laisser couler ? Bien évidemment, je ne pouvais décemment pas laisser de tels propos en liberté.

La question s’est alors posée de ce que j’allais en faire. En effet, comment traiter ce document ? Comment faire comprendre l’arnaque que constitue le négationnisme ?

intro - négationnisme - Notions d'Histoire

Faire un dossier unique et complet ?


Lorsque j’ai reçu cet ensemble de quelques pages négationnistes, j’ai pas mal hésité à en faire un dossier complet. Mais un dossier analysant en profondeur le propos et fournissant une critique détaillée de chaque point-clef me semblant poser problème.

Pour le dire franchement, devant l’étendu du bullshit tapuscrit, je me suis rendu compte que ça serait problématique à plusieurs niveaux.

D’une part, ça allait me demander de me plonger dans le négationnisme à fond. Niveau charge émotionnelle, c’est pas vraiment la balade champêtre par une belle journée ensoleillée. On est plus dans l’appréciation introvertie d’un poème de Rimbaud sur la mort après un bon coup de pieds dans les couilles.

J’allais donc déjà passer plusieurs semaines sur le sujet et j’avais envie de préserver mon moral ainsi que ma santé intellectuelle, déjà vacillante au naturel.

D’autre part, cela aurait été excessivement chiant pour le lecteur tellement le document est mal composé. On fait plusieurs allers-retours entre divers arguments et niveaux de réflexion, certaines hypothèses sont coûteuses, totalement gratuites, puis on tombe dans l’anti-sémitisme à demi-mot pour conclure sur un bout de victimisation classique d’une « pauvre petite chose » n’ayant que le goût de la vérité pour seule défense.

J’essaye autant que possible de suivre un régime sans sel dans mes écrits. Ce qui n’aurait clairement pas été possible si je m’étais mis en tête de faire un debunk exhaustif du propos.

La chose me tentait encore moins du fait de la période car rappelons-le, je reste un antiquisant et mes questions sont la religion, la culture et la sexualité. Donc on n’entre pas vraiment dans le registre de mes rêves humides d’historien lorsqu’on me demande de traiter l’horreur du génocide et la rhétorique négationniste.

Pourquoi avoir traité ce document alors ?


Parce que la personne qui me l’a demandé était clairement en détresse face à ces propos qu’elle recevait. Et parce que, loin d’être un cas isolé, cette détresse concerne beaucoup plus de personnes qu’il n’y parait.

Parce que le négationnisme est un problème qu’on ne saurait ignorer dans notre société où les réflexions extrémistes fleurissent comme la petite vérole sur un corps charmant mais ravagé par les assauts.

Parce que j’ai quelques soucis avec le fait de chier sur l’Histoire et de pisser sur les cadavres.

Parce que ce site a pour vocation d’aider à démêler le vrai du faux et donc qu’il s’agissait d’un magnifique cas d’étude à réaliser.

Parce que mine de rien, on retrouve dans le négationnisme des arguments et des sophismes utiles à connaître tant ils sont repris par d’autres courants et pensées bullshit. Considérez cela comme l’apprentissage du repérage des crottes de chien sur le trottoir de votre réflexion, cachées sous les jolies couleurs des feuilles mortes de l’automne de notre Histoire.

Parce que les mécanismes du négationnisme se retrouvent dans le conspirationnisme et les fake-news. C’est donc intéressant d’apprendre à identifier ces mécanismes et à lutter contre ceux-ci dans notre contexte actuel. On ne saurait dire le contraire.

Parce que c’est la fois de trop où je suis confronté aux propos négationnistes et qu’il convient donc de faire une réponse qui servira de référence, m’évitant ainsi d’utiliser un point de destin pour ressusciter ma foi en l’Humanité une fois de plus.

C’est à peu près le genre de réactions que j’ai quand le sujet me tombe dessus.

Et donc ?


Et donc, à cause – ou grâce à tout cela, c’est selon – j’ai opté pour une solution qui me semblait plutôt correcte : refondre le document reçu et fournir à côté de cela mes notes préliminaires de recherches. Le tout est donc à prendre avec les précédents articles sur le sujet pour une meilleure compréhension.

Ensuite, doubler le tout par des articles dédiés à chaque argument fondamental de cette démarche négationniste, histoire de m’en débarrasser et de vous faciliter la vie.

J’espère donc que le tout sera assez accessible pour ceux que cela intéresse. Je vous souhaite un agréable moment de lecture lors de cette plongée dans l’enfer du négationnisme.

Pour ma part, ce ne fut pas le moment le plus agréable passé en recherches.

Nota Bene : Le document en question est disponible ici (Un exemple de texte négationniste et sa critique préliminaire) et je supposerai qu’il a été lu pour les prochains articles sur le sujet. Il est question de nier le génocide juif en prenant l’exemple de la chambre à gaz de Dachau pour montrer qu’elle n’a jamais servie t qu’il en va de même pour toutes les autres chambres. La valeur des témoignages est également niée, ainsi que la recherche scientifique. Bonne lecture.


Vous voulez me soutenir dans mes efforts, vous pouvez me faire un don sur Tipeee ou regarder une vidéo pour m’aider.


Publicités

2 réflexions sur “[Négationnisme 0] – Que faire quand on reçoit des propos négationnistes ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s