Présentation du site

Pour quelqu’un qui passe ici, peut-être pour la première fois, la question qui arrive en premier doit être : en quoi ce site me sera utile. Si tu t’intéresses à l’Histoire, aux Sciences humaines et à la culture en général, si tu te poses des questions sur certains propos que tu as pu lire ou entendre, si tu as un doute concernant un phénomène historique alors ce site sera d’une grande utilité. Il est à destination des personnes qui ont envie de se cultiver d’une manière assez complète. Notions d’Histoire invite à la réflexion scientifique et historique tout autant qu’il incite à passer un moment agréable en s’accompagnant d’une pointe d’humour.

Sur ce site, chacun pourra trouver des éléments de réponses sourcées, vérifiées avec une argumentation solide. En fonction du rythme de tout un chacun, ce blog de vulgarisation scientifique invite à s’intéresser à l’esprit critique, aux erreurs de raisonnements, à l’exercice du doute méthodique, sans prise de tête.

Parce qu’il est souvent difficile pour le grand public de démêler le vrai du faux à l’ère qui est la nôtre, Notions d’Histoire aide à vérifier des informations, à connaître l’état actuel de la réflexion scientifique sur des questions aussi diverses que variées. Cela peut aller de la pyramidologie avec notamment la réflexion de Jacques Grimault à des sujets plus sociétaux comme le bien fondé scientifique et historique du régime paléo. Des sujets plus légers comme des retours analytiques autour de Noël ou bien le pourquoi du poisson le vendredi sont également présent sur ce site. Cela permet à chacun de trouver ce qui lui convient pour nourrir sa réflexion.

Car c’est bien là l’objectif de mon site. Il ne s’agit pas que de proposer des écrits. Il s’agit à travers eux de fournir une réflexion pour amener le lecteur à élaborer la sienne propre, tout en restant critique, mieux préparé dans ses futures lectures.

La raison d’un tel site ?

Les raisons sont multiples mais il s’agit principalement de :

  1. Faire connaître et partager l’Histoire, la Science car cela peut être quelque chose de compliqué qu’il convient de rendre accessible.
  2. M’intéresser aux supports multimédias et à la communication. Ces supports sont à mon avis essentiels à notre époque car ils offrent de multiples possibilités et attirent plus facilement le public. Ils favorisent aussi l’interaction de manière directe et immédiate, notamment par le biais du commentaire.
  3. Faire de la vulgarisation et en quelque sorte de la médiation culturelle. C’est un peu la pierre angulaire de ma démarche car je souhaite réduire la fracture qui existe entre la science et le public tout en contribuant à réduire la portée des idées fausses et notamment des idées complotistes, pseudo-scientifiques, etc.

Comment j’en suis venu à réaliser ce site ?

Pour une raison simple : une partie de plus en plus importante de gens disent n’importent quoi sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas à l’ère d’internet, chacun s’exprimant comme il le souhaite (sans chercher véritablement les sources d’origine ou à confronter leur point de vue d’une façon constructive). Cela aboutit à un effet de caisse de résonance pour des idées fausses et même carrément dangereuses. Les propos s’appuyant sur une démarche sérieuse et scientifique se retrouvent alors noyés dans une masse de désinformation. Cela me semble être un réel problème contre lequel j’ai envie, à mon niveau, de lutter.

À côté de cela, bien des historiens ne traitent l’Histoire que sous une approche pour le moins ennuyeuse et surtout dé-corrélée de l’actualité, de notre société contemporaine, contribuant à une certaine fracture sociale. C’est dans celle-ci que s’engouffre une quantité non-négligeable de propos fallacieux. Un autre problème qui me tient à cœur.

Globalement, l’Histoire pratiquée aujourd’hui, est une Histoire sans but et sans sens, qui n’apporte rien à l’individu et qui se retrouve vidée de toute substance. Celle-ci ne devrait pas être le produit de personnes qui décortiquent chirurgicalement voire parfois artificiellement des éléments. Éléments qui d’ailleurs ne devraient pas être envisagées autrement que comme les fondements de ce que nous sommes, socialement et individuellement. L’Histoire, ce n’est pas à mon sens (et contrairement à ce que l’on m’a plusieurs fois affirmé), « écrire uniquement pour des spécialistes », c’est faire le partage des connaissances. Car, pour moi, l’Histoire est aussi une manière de répondre à des questions telles que « pourquoi ? » et « comment ? » avec les éléments dont nous disposons et nos lacunes tout en comprenant que ces dernières sont aussi, à leur manière, constructives.

Dans quel but écrire ?

Tout d’abord, il s’agit d’écrire pour transmettre, pour faire connaître l’Histoire dans son ensemble et dans ses particularités de Science humaine. C’est aussi le meilleur moyen de faire part d’une passion et de faire aimer l’Histoire ainsi que la Science, en la présentant sous un autre jour, le tout avec une pointe d’humour que l’on ne peut pas toujours réaliser dans des écrits plus conventionnels.

J’ai aussi pour objectif de revisiter et de réactualiser certains points d’Histoire. En effet, il m’est apparu des problèmes quant aux notions elles-mêmes – d’où le titre de ce site, en partie -. Un autre problème qui m’importe également : la compréhension de certains événements du quotidien. J’ai souvent constaté deux phénomènes récurrents chez le grand public : une incompréhension des phénomènes et une décorrélation des événements de leur base historique. Au final, ne pas comprendre un minimum l’Histoire, ne pas connaître un peu les bases de la méthode scientifique, c’est comme jouer à un jeu sans avoir lu les règles et sans connaître le background : on finit simplement par faire n’importe quoi, même avec la meilleure intention.

Or, dans certains cas, on peut se rendre compte que beaucoup de discours que nous pouvons entendre reposent sur de mauvaises constructions de l’Histoire. D’autres tentent de récupérer l’Histoire pour l’instrumentaliser et s’en servir comme une caution scientifique afin de lui faire valider leur propos. J’ai donc aussi pour objectif de procéder à quelques «debunking» (des déconstructions de propos faux) et d’introduire le lecteur à l’esprit critique, à la méthode scientifique et pourquoi pas, à la zététique.

Et l’interaction auteur-lecteur dans tout cela ?

Elle peut s’exprimer de plusieurs manières :

  • Au travers des commentaires, des questions que l’on peut m’adresser. En général, dès que les commentaires sont pertinents et constructifs il n’y a aucun soucis et je prends un grand plaisir à y répondre.
  • On peut me proposer un sujet en me contactant directement par e-mail à l’adresse suivant : notions.dhistoire@vivaldi.net. C’est aussi possible par le biais d’un message sur la page facebook du site. Un formulaire de contact est également disponible dans la page  à propos/contact.
  • Vous pouvez vous abonner par email pour recevoir une newsletter résumant les activités du mois précédant et les sorties à venir, les projets en cours.
  • Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur facebook où j’interagis régulièrement et où j’écris souvent des petits contenus annexes complémentaires à mon site.
  • Vous pouvez soutenir mon travail et mes efforts en aimant les articles, en les partageant. Vous pouvez aussi me soutenir financièrement en faisant un don car bien que je fournisse mon contenu gratuitement, cela a tout de même un coût pour moi.

En vous souhaitant une agréable expérience sur ce site, du doute et de l’esprit critique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.